Comment fonctionne un test d'apnée du sommeil ?

test apnée du sommeil

Non diagnostiquée et non traitée, l'apnée du sommeil peut causer de graves complications, notamment de la fatigue, un risque énorme de faire croître une maladie cardiovasculaire et un risque accru d'accident vasculaire cérébral. En savoir plus sur le dépistage de l'apnée du sommeil.

Parlez-en à votre médecin

Consultez un médecin si vous avez des troubles du sommeil, êtes irritable, êtes proche de la dépression, souffrez d'insomnie, avez tendance au somnambulisme, avez un mauvais sommeil ou observez un rythme cardiaque rapide. Cette étape est essentielle avant tout traitement.

Expliquez-lui que vous n'obtenez pas un sommeil réparateur et que vous voulez une référence à un médecin spécialisé dans les maux de gorge, un neurologue, un psychiatre ou un spécialiste du sommeil peut être effectuée pour effectuer un test apnée du sommeil. Ces tests évaluent la qualité de votre sommeil, votre niveau de somnolence et si l'apnée du sommeil est la raison pour laquelle vous avez du mal à passer une bonne nuit de sommeil.
Tout d'abord, nous effectuons une variété de tests apnée du sommeil pour aider à diagnostiquer les pathologies du sommeil qui vous affectent. En conséquence, il fournit un moyen de résoudre le problème afin que vous puissiez mieux dormir.

Polysomnographie

La polysomnographie est une enquête plus complète que la polygraphie et vise à trouver une variété d'anomalies liées au sommeil qui sont inadéquates ou non concluantes à la polygraphie. Dans ce contexte, la polysomnographie fournit de nombreux signaux complexes tels que l'activité électrique dans le cerveau (électroencéphalographie), l'activité électrique associée aux mouvements oculaires (électrooculogramme), et l'activité électrique dans les muscles (électromyographie), vous pouvez enregistrer non seulement au niveau des jambes, mais aussi au niveau du menton.

Mesure d'activité

L'actimètre est un test apnée du du sommeil qui enregistre les mouvements du corps pendant la journée et la nuit. Aide à évaluer les cycles veille-sommeil et aide à détecter l'apnée du sommeil. Les mesures d'activité complètent souvent d'autres tests apnée du sommeil. L'actimètre est réalisée à l'aide d'un petit appareil appelé activateur. Le malade le porte généralement le poignet pendant quelques jours. Une vie normale est possible pendant cette période.
Grâce à des cellules piézoélectriques, l'actionneur mémorise l'accélération du mouvement. Il est ensuite connecté à votre ordinateur via une interface. Cela vous permettra de récupérer les données. Certains moniteurs d'activité ont pour rôle de mesurer la température corporelle et l'intensité lumineuse. Lorsque vous avez déjà atteint la durée déterminée, l'enregistrement vous permet de vous réveiller et de vous coucher, ainsi que des activités nocturnes et diurnes, vous donnant un indicateur objectif de la qualité de votre sommeil.
Il y a aussi les tests de vigilance qui permettent d'évaluer votre risque d'endormissement et votre combat contre le sommeil diurne. Dans la plupart des cas, ces tests apnée du sommeil sont réalisés après une polysomnographie. Celles-ci sont réalisées en laboratoire sous la direction d'un technicien. Il existe deux types d'épreuves. Le test TILE (Iterative Sleep Latency Test) est un acronyme anglais également connu sous le nom de test MSLT. Avec TILE ou MSLT, la somnolence peut être investiguée, par exemple pour diagnostiquer la narcolepsie et déterminer si l'apnée du sommeil est le seul syndrome persistant.

Dans la même catégorie